Comment choisir son extincteur ?

Accessoire indispensable au désormais obligatoire détecteur de fumée : l’extincteur !

Car oui, être prévenu en cas de départ de feu, c’est bien ; réussir à l’éteindre c’est mieux ! Sur la théorie on est d’accord. Mais en pratique, comment s’y retrouver dans toutes les catégories proposées sur le marché : à poudre, à eau, catégorie A,B,C,D … Quels sont les éléments essentiels à prendre en compte pour faire son choix? Petit décryptage.

Avant tout il convient de comprendre ce que l’on nomme « le triangle du feu » à savoir les 3 critères indispensables pour la combustion :

  • Le combustible : ce qui va brûler
  • Le comburant : l’oxygène contenue dans l’air
  • L’énergie d’activation : ce qui va déclencher le feu

Il existe différentes classes de feu et à chacune correspond un agent extincteur bien spécifique. Chacun va être défini par le combustible concerné et agir sur le comburant. Pour bien choisir un extincteur, il faut donc d’abord identifier le danger contre lequel on souhaite lutter.

Il existe 5 grandes catégories de feu :

  • Catégorie A : Les feux de matériaux solides dont la combustion forme des braises aussi appelés « feu sec » (bois, papier, tissu, carton, PVC, …)
  • Catégorie B : les feux de liquide ou solides liquéfiables (essence, pétrole, huiles, solvant, peinture …)
  • Catégorie C : feux de gaz (méthane, butane, propane, gaz de ville, …)
  • Catégorie D : Feux de métaux (aluminium, sodium, potassium, …)
  • Catégorie F : huile de cuisson (huile, graisses, …)

Quel extincteur choisir ?

Maintenant que vous avez identifié le danger potentiel, il convient de choisir un agent extincteur efficace.

Vous souhaitez éteindre un éventuel feu qui a pris suite à un barbecue laissé sans surveillance : L’extincteur à eau pulvérisée A restera le meilleur moyen pour éteindre ce type de feu car il provoquera un refroidissement.

Vous faites régulièrement chauffer la friteuse ? Orientez votre choix vers un extincteur à poudre BC.

Un feu d’origine électrique ? Coupez l’alimentation électrique et surtout, prévenez les secours et surtout n’utilisez pas d’eau dessus !

Les catégories B,C et D seront plutôt concernés par des risques en milieu professionnel, à moins bien sûr que votre maison héberge un apprenti chimiste.

D’autres éléments essentiels sont également à prendre en compte lors de votre achat.

La taille sera à déterminer au préalable en fonction de l’emplacement prévu : il faut que votre extincteur soit fixé dans un endroit dégagé et visible de tous.De plus, bien garder en tête l’entretien : en général, une vérification annuelle sera recommandée. Et le plus important, la norme CE, gage de sécurité lors de la manipulation de votre équipement.

 

Comme nous avons pu le voir, à chaque risque son extincteur. Dans tous les cas, n’hésitez pas à prendre conseil auprès de professionnels pour être sûr de faire le bon choix.